rechercher déposer

Plus d'info sur l'Autisme

L’Autisme est un trouble envahissant du développement (TED) d’origine neurobiologique
 
Selon la classification internationale des maladies de l’OMS (CIM 10), l’autisme est un trouble envahissant du développement (TED), sévère et précoce, qui affecte les fonctions cérébrales. Il n’est plus considéré comme une affection psychologique (psychose) ou une maladie psychiatrique.
Aujourd’hui, 1 personne sur 150 naît autiste. (Source INSERM)
L’autisme est caractérisé par un ensemble de symptômes qui se regroupent autour de 3 troubles cumulatifs : communication verbale et non verbale + interactions sociales + comportement (activités stéréotypées avec restriction des intérêts).- Les 3 troubles cumulatifs
 
1. communication verbale et non verbale :
absence ou retard du langage, incapacité à communiquer par la parole, le geste ou la mimique, compréhension limitée ou particulière, difficulté à imiter, absence de réponse face aux tentatives de communication d’autrui, langage atypique ou limité et non utilisé pour des interactions sociales.
 
 
2. interactions sociales :
absence de sourire en réponse, apparente indifférence et défaut de contact, impassibilité face à la présence d’autrui, indifférence ou hyper réaction aux stimuli sonores, absence de réaction à l’appel de son prénom, refus d’être réconforté, du contact physique, activités solitaires….
 
 
3. comportement (activités stéréotypées avec restriction des intérêts) :
manipulation particulière des objets, attachement excessif à des objets inhabituels, mouvements inhabituels du corps, réactions anormales aux stimuli visuels face aux objets, intolérance au changement dans l’environnement, routines …
- Un handicap hétérogène : Les Troubles du Spectre Autistique (TSA)
Malgré l’existence de ces 3 caractéristiques communes, les syndromes autistiques se manifestent par une très grande hétérogénéité.
• A un extrême, le handicap peut être profond, avec une absence totale de communication verbale ; à un autre extrême, le langage très élaboré et précis peut parfois être associé à des capacités intellectuelles hors du commun.
• Les capacités intellectuelles sont également très variables d’un individu à l’autre – allant d’une intelligence supérieure à un retard profond. Cependant, de nombreuses personnes atteintes ont une intelligence moyenne.
Les manifestations de l’autisme peuvent varier d’un enfant à l’autre ; comme elles peuvent même évoluer très favorablement chez un même enfant : progression d’une forme sévère d’autisme à une forme plus légère avec par exemple l’émergence du langage, de la lecture et de l’écriture, la diminution importante des comportements inadaptés… C’est la raison pour laquelle, aujourd’hui on parle plus de TSA (Troubles du Spectre Autistique).
Les personnes atteintes de TSA éprouvent des difficultés dans la compréhension sociale. Elles ont du mal à comprendre et à partager les émotions des autres mais aussi à exprimer et à réguler leurs propres émotions.
A retenir
Le terme «TSA» remplace à présent “autisme” ou encore “trouble envahissant du développement” afin de mettre l’accent sur :
1) la spécificité des troubles du développement social,
2) la grande variabilité des symptômes individuels.
Les symptômes comportementaux du spectre autistique varient fortement d’un individu à l’autre mais également chez une même personne au cours du temps.
En savoir plus :

L’Autisme est un trouble envahissant du développement (TED) d’origine neurobiologique

Selon la classification internationale des maladies de l’OMS (CIM 10), l’autisme est un trouble envahissant du développement (TED), sévère et précoce, qui affecte les fonctions cérébrales. Il n’est plus considéré comme une affection psychologique (psychose) ou une maladie psychiatrique.Aujourd’hui, 1 personne sur 150 naît autiste. (Source INSERM)L’autisme est caractérisé par un ensemble de symptômes qui se regroupent autour de 3 troubles cumulatifs : communication verbale et non verbale + interactions sociales + comportement (activités stéréotypées avec restriction des intérêts).- Les 3 troubles cumulatifs 

1. communication verbale et non verbale :

absence ou retard du langage, incapacité à communiquer par la parole, le geste ou la mimique, compréhension limitée ou particulière, difficulté à imiter, absence de réponse face aux tentatives de communication d’autrui, langage atypique ou limité et non utilisé pour des interactions sociales.

2. interactions sociales :

absence de sourire en réponse, apparente indifférence et défaut de contact, impassibilité face à la présence d’autrui, indifférence ou hyper réaction aux stimuli sonores, absence de réaction à l’appel de son prénom, refus d’être réconforté, du contact physique, activités solitaires….  

3. comportement (activités stéréotypées avec restriction des intérêts) :

manipulation particulière des objets, attachement excessif à des objets inhabituels, mouvements inhabituels du corps, réactions anormales aux stimuli visuels face aux objets, intolérance au changement dans l’environnement, routines …

- Un handicap hétérogène : Les Troubles du Spectre Autistique (TSA)Malgré l’existence de ces 3 caractéristiques communes, les syndromes autistiques se manifestent par une très grande hétérogénéité.

• A un extrême, le handicap peut être profond, avec une absence totale de communication verbale ; à un autre extrême, le langage très élaboré et précis peut parfois être associé à des capacités intellectuelles hors du commun.

• Les capacités intellectuelles sont également très variables d’un individu à l’autre – allant d’une intelligence supérieure à un retard profond. Cependant, de nombreuses personnes atteintes ont une intelligence moyenne.

Les manifestations de l’autisme peuvent varier d’un enfant à l’autre ; comme elles peuvent même évoluer très favorablement chez un même enfant : progression d’une forme sévère d’autisme à une forme plus légère avec par exemple l’émergence du langage, de la lecture et de l’écriture, la diminution importante des comportements inadaptés… C’est la raison pour laquelle, aujourd’hui on parle plus de TSA (Troubles du Spectre Autistique).

Les personnes atteintes de TSA éprouvent des difficultés dans la compréhension sociale. Elles ont du mal à comprendre et à partager les émotions des autres mais aussi à exprimer et à réguler leurs propres émotions.A retenirLe terme «TSA» remplace à présent “autisme” ou encore “trouble envahissant du développement” afin de mettre l’accent sur :1) la spécificité des troubles du développement social,2) la grande variabilité des symptômes individuels.Les symptômes comportementaux du spectre autistique varient fortement d’un individu à l’autre mais également chez une même personne au cours du temps.

En savoir plus :

AVIS N°102 du Comité Consultatif National d’Ethique pour les Sciences de la Vie et de la Santé
« Sur la situation en France des personnes, enfants et adultes, atteintes d’autisme »

 

Les troubles cognitifs

L'apraxie idéatoire est considérée comme une désorganisation de la représentation mentale des gestes à exécuter. Il est impossible pour le patient de réaliser un mouvement composé d'un ensemble de sous-mouvements élémentaires organisés. D'un point de vue moteur, les mouvements élémentaires sont bien effectués, mais l'idée du geste est incohérente. Cette pathologie altère principalement les activités de manipulation d'objets et d'utilisation d'outils.

L'apraxie idéomotrice se caractérise par l'incapacité à exécuter un geste sur demande, tandis que l'exécution spontanée est possible (dissociation automatico-volontaire). L'apraxie idéomotrice est parfois associée à une aphasie qui est une altération de la faculté de s'exprimer et/ou de comprendre le langage oral et/ou écrit alors que les organes de la parole et les systèmes sensoriels impliqués (ouïe, vue) sont intacts.

L'apraxie motrice se caractérise par l'incapacité à réaliser des mouvements précis. La séquence motrice nécessaire à la réalisation d'un mouvement fin est altérée. Difficulté d'agir sur les postes de travail à commande ergomotrice, précise.

L'apraxie constructive est un trouble visuo-spatial qui se traduit par une difficulté à définir les relations des objets entre eux. Elle est souvent associée à une aphasie de wernicke.

L'apraxie de la marche se traduit par une impossibilité du patient à disposer convenablement ses jambes pour marcher.

L'apraxie de l'habillage se caractérise par une impossibilité de se vêtir correctement.

L'apraxie buccofaciale (ou "bucco-linguo-faciale") se traduit par une incapacité du patient à siffler, souffler ou réaliser tout autre type de mouvement impliquant la mobilisation de muscles situés au niveau du visage (au sens large du terme). Mais on peut noter une dissociation automatico-volontaire : les activités volontaires, comme tirer la langue, souffler, gonfler les joues,...sont impossibles, tandis que les gestes automatiques et réflexes (mastication, déglutition, gestes d'urgence) sont préservés.

L'apraxie réflexive se caractérise par l'impossibilité à réaliser des mouvements bimanuels sans signification (mimes).

L'apraxie dynamique se traduit par une perturbation de la séquence des gestes

L'apraxie frontale se traduit par un déficit observé lors de l'utilisation des objets et de la réalisation d'actions familières dans la vie quotidienne. Ce sont des erreurs de substitutions d'objets et d'organisation séquentielle. Il ne faut pas la confondre avec l'apraxie idéatoire.

L'apraxie graphique est une atteinte de l'écriture au moyen de stylos (l'écriture par ordinateur est préservée). C'est l'atteinte du savoir-faire gestuel pour la réalisation de lettres, l'ordonnancement spatial des mots, la manipulation du crayon. La difficulté est la transformation en graphie : l'épellation du mot est donc préservée.

 

Syndrome Phonologique-syntaxique (la forme de dysphasie la plus fréquente) :

L'enfant a un langage déficitaire avec de grosses difficultés d'expression et des difficultés de compréhension moindres. Le trouble premier est phonologique: l'enfant est difficilement intelligible et c'est cette phonologie déficiente qui masque les difficultés syntaxiques sous-jacentes. Il souffre donc également d'agrammatisme : son langage est télégraphique, peu ou pas d'utilisation des pronoms (je, tu, il...), les conjonctions de coordination ne sont pas utilisées. Le temps verbal est inapproprié mais l'enfant conserve une conscience syntaxique : il est capable de distinguer une phrase correcte grammaticalement d'une autre incorrecte. Il n'a pas ou peu de manque du mot mais son stock lexical est réduit, sans qu'il n'ait de réel problème pour accéder à celui-ci. Il présente également une hypospontanéïté verbale. Une dysgraphie est possible, avec une motricité manuelle généralement déficiente.

 

Dysphasie de production phonologique

Cette dysphasie ressemble à la première par son trouble phonologique, mais qui se rapporte plutôt à ses difficultés de régulation. La fluence de la parole est conservée mais l'intelligibilité est très mauvaise. L'enfant procède par stratégies d'approches pour produire et associer les bons phonèmes des mots. Son langage automatique est souvent bien meilleur que celui obtenu en situation dirigée (= dissociation automatico-volontaire). Il présente un manque du mot et est dyssyntaxique.  Alors que dans le syndrome phonologique syntaxique, on a un enfant qui n'emploie pas les morphèmes grammaticaux, ici, l'enfant ne sait pas les agencer dans sa phrase. Il présente également de grosses difficultés dans la chronologie du récit.

 

Agnosie auditivo-verbale ou dysphasie réceptive:

C'est une des formes les plus graves de la dysphasie. Il est alors impossible à l'enfant qui souffre de ce trouble de reconnaître un objet ou un lieu par le son qui le caractérise, tel que le bruit de l'eau, le son caractéristique d'une ambiance telle qu'une rue animée, le bruit d'un avion... Cette dysphasie s'appelle surdité verbale lorsqu'elle est particulière aux sons.

 

Lexicale-syntaxique ou dysphasie de type mnésique :

L'enfant éprouve de grosses difficultés à s'exprimer du fait que son stock lexical est déficitaire, très pauvre pour son âge. Il a un gros manque du mot. On parle de trouble du contrôle sémantique. Les notions d'espace et de temps sont difficilement maîtrisées : difficulté à se rappeler l'ordre des jours dans la semaine, ce que l'on fait tel ou tel jour. Il présente donc aussi de grosses difficultés dans la construction d'un récit et les difficultés de compréhension augmentent avec la longueur du texte. Pour s'exprimer, l'enfant utilisera des phrases courtes, genre sujet-verbe-complément. Tous les petits vocables qui ne sont pas évocateurs pour l'enfant sont écartés de ses phrases. L'informativité de son discours est pauvre.

 

Sémantique-pragmatique :

On parle ici de trouble de la formulation. L'enfant va avoir tendance à utiliser le vocable de manière rigide, plaquée et souvent inadaptée à la situation. De ce fait, il a du mal à comprendre les instructions qui lui sont données. Une phrase longue, complexe sera mal interprétée. L'enfant ne retiendra que les termes les plus évocateurs pour formuler une réponse, laquelle ne sera pas toujours en adéquation avec le contexte. Le contact visuel est fuyant. On parle de "cocktail party syndrom" pour dénoter l'incohérence de ses énoncés qui passent du coq à l'âne sans lien apparent. Attention, cette dysphasie n'est pas admise de tous, faisant parfois penser à trouble de la personnalité et de la relation à l'autre (voir théorie de l'esprit). 

 

Dyslexie : 

La dyslexie est un trouble spécifique de la lecture. On distingue classiquement les dyslexies acquises des dyslexies développementales.

On parle de dyslexie acquise (ou alexie) pour caractériser les déficits de lecture qui apparaissent à la suite d'une lésion cérébrale chez des personnes qui lisaient tout à fait normalement avant cette atteinte du système nerveux central.

Le terme de dyslexie développementale renvoie, quant à lui, aux difficultés spécifiques qui se manifestent chez l'enfant au moment de l'apprentissage de la lecture. Il caractérise alors des difficultés de lecture de mots ou de textes qui se manifestent en l'absence de tout déficit sensoriel visuel ou auditif chez des enfants qui ont des capacités intellectuelles préservées et ont bénéficié d'une scolarisation adéquate.

Des troubles en orthographe (dysorthographie) sont fréquemment associés mais la comorbidité est importante et peut concerner d'autres types de troubles (dyscalculie, dysgraphie, troubles de l'attention, par exemple).

php version = 5.3.3
zend version = 2.3.0
OS = Linux vps107647.ovh.net 2.6.32-042stab127.2 #1 SMP Thu Jan 4 16:41:44 MSK 2018 x86_64
memory_get_peak_usage(real_usage) = 3072 ko
memory_get_peak_usage = 2811 ko
memory_get_usage = 2741 ko
display_errors = 1
register_globals = NULL
magic_quote_gpc = NULL
post_max_size = 64M
Version = 3.5.0000
Current date and time = 2018-12-10 06:58:10
Timezone = Europe/Paris
Timezone offset = GMT +0100
RFC 2822 = Mon, 10 Dec 2018 06:58:10 +0100
Unix timestamp = 1544421490
Week number = 50
Current Language = fr_FR
Engine = session
Lifetime = 3600
Destruction date = 2018-12-10 07:58:10
Path = /
Token = 62fu6odr1b9k2g7av16jmj23r4
User = unidentified
Array
unidentified => Array
I18nController => Array
lastLang => fr_FR


$_GET
name => presentation-autisme-suite
$get
$_POST
$_COOKIE
AE_VERSION = 3.5.0000
APP_ID = autisme
CORE_ENCODING = utf-8
CORE_END = 1544421490.4956
CORE_START = 1544421490.466
DEBUG = 1
DSN_DEFAULT = *******ENCRYPTED*******
I18N_LANG = fr_FR
PAGER_MAX_PER_PAGE = 25
PATH_CLASS = core/class/
PATH_CORE = core/
PATH_FONT = core/font/
PATH_LIB = core/lib/
PATH_LOG = log/
PATH_PLUGINS = plugins/
PATH_ROOT = /home/solhane/www/
PATH_THEMES = themes/
PATH_UPLOAD = files/
PATH_UPLOAD_SECURE = files_secure
PEPPER = *******ENCRYPTED*******
SHOW_ERR_NOTICE = 1
SHOW_ERR_UNKNOWN = 1
SHOW_ERR_WARNING = 1
THEME = default
URL_ICONS = res/images/icons/
URL_IMAGES = res/images/
URL_PLUGINS = plugins/
URL_RES = res/
URL_ROOT = http://www.solhane.fr/
URL_THEMES = themes/
URL_UPLOAD = files/
res/jquery_ui/smoothness/jquery-ui-1.8.13.custom.css
res/mui/mui.css
themes/default/css/typo.css
themes/default/css/ui.css
res/debug/debug.css
res/jquery/jquery-1.7.2.min.js
res/jquery_ui/jquery-ui-1.8.13.custom.min.js
res/mui/mui.js
res/debug/debug.js
core/class/
core/class/AeData/
core/class/AeHtml/
core/class/AeProtocol/
core/class/AeSanitize/
core/class/AeSystem/
core/class/AeValidator/
core/class/MVC/
plugins/cms/class/
/home/solhane/www/i18n/core/fr_FR.php
/home/solhane/www/i18n/core/fr_FR.php
/home/solhane/www/i18n/cms/fr_FR.php
Connect duration = 0.0026 sec
queries count = 9 x
queries time = 0.0086 sec

1. /solhane : SELECT * FROM themes WHERE active = 1 LIMIT 1
2. /solhane : SELECT * FROM pages WHERE name = "presentation-autisme-suite" AND status = 1
3. /solhane : SELECT * FROM templates WHERE id = "1"
4. /solhane : SELECT i18n_code FROM i18n_langs WHERE i18n_code = "fr_FR" AND status = 1
5. /solhane : SELECT pages.id, pages.id_parent, pages.label, pages.name, pages.icon, pages.image_menu, pages.image_menu_active, pages.menu_class, pages.menu_id, pages.menu_title, pages.position, pages.in_menu, pages.in_sitemap, pages.in_tree, pages.status, pages_overlay.label overlay_label, pages_overlay.name overlay_name, pages_overlay.icon overlay_icon, pages_overlay.image_menu overlay_image_menu, pages_overlay.image_menu_active overlay_image_menu_active, pages_overlay.menu_class overlay_menu_class, pages_overlay.menu_id overlay_menu_id, pages_overlay.menu_title overlay_menu_title, pages_overlay.in_menu overlay_in_menu, pages_overlay.in_tree overlay_in_tree, pages_overlay.in_sitemap overlay_in_sitemap, pages_overlay.status overlay_status, i18n_langs.i18n_code overlay_i18n_code FROM pages LEFT JOIN pages_overlay ON pages_overlay.id_pages = pages.id LEFT JOIN i18n_langs ON i18n_langs.id = pages_overlay.id_i18n_langs WHERE 1 GROUP BY pages.id ORDER BY pages.position, pages.label
6. /solhane : SELECT id_pages, id_groups FROM pages__groups_view WHERE 1
7. /solhane : SELECT name FROM pages WHERE id = "254"
8. /solhane : SELECT pages_overlay.*,i18n_langs.i18n_code, i18n_langs.lang FROM pages_overlay LEFT JOIN i18n_langs ON i18n_langs.id = pages_overlay.id_i18n_langs WHERE id_pages = "254" AND i18n_langs.status = 1